Cheminer sur sa ligne du temps : un joli voyage à s'offrir

Mis à jour : il y a 4 jours





Vous aussi vous trouvez que le temps passe très vite, trop vite? Comme si l'horloge interne de chacune de nos cellules, était programmée pour qu'à l'approche de notre fin de vie, nous ne percevions plus le temps de la même manière. Dorénavant, Le temps a souvent une bonne longueur d’avance sur le temps affiché par les cadrans de nos écrans… déjà !


Le temps du numérique a remplacé l’horloge du buffet de nos grands parents. Le battement hypnotique du tic tac du temps qui passe nous rappelait que nous étions bien là dans l’instant présent, au cœur de notre conscience ou de notre inconscience, à ne rien faire, juste percevoir la vie à l'intérieur et tout autour de nous. Et maintenant, nous vivons un autre temps, où tous nos outils nous donnent un rythme qui nous pousse à la précipitation. En y regardant bien, l'espace de notre temps de vie se remplit de superflu dont nous nous passerions volontiers.


Perdre son temps c'est parfois perdre son chemin

Et l'on perd le chemin de ce qui nous fait vraiment plaisir, le temps que l'on passe avec soi et avec la beauté qui nous entoure. Nous avons tous besoin de sens, ou du moins d'une boussole indiquant le cap vers un chemin de vie satisfaisant nos envies les plus essentielles. Perdre le cap nous indique souvent le besoin de donner du sens au chemin que nous parcourons.

Nos émotions sont là pour cela. Elles nous indiquent lorsque nous savons les écouter, ce dont nous avons vraiment besoin. Pour cela, il faut savoir s'arrêter de temps en temps sur le chemin de nos vies, prendre une pause, au présent.



Prendre le temps au Présent comme un Présent !

Pouvez-vous imaginer votre temps de vie comme un chemin sur lequel vous marchez? Et si l'on se retourne, on peut voir le passé comme un paysage verdoyant qui s'assombrit en point de fuite. Comme il serait intéressant de faire le voyage à l'envers pour découvrir les ressources qui nous ont conduits jusqu'ici au présent.


Ainsi la manière dont chacun voit au présent les obstacles de sa vie passée, forge des croyances qui nous autorisent ou nous limitent dans nos choix et nos possibilités : est-ce que l'on s'en est bien sorti? est-ce que nous avons pu apprendre quelque chose de cet obstacle que nous avons croisé dans notre chemin de vie?


"Ce n'est pas la réalité qui nous limite, c'est l'idée que l'on s'en fait"

D'ailleurs, le récit que l'on se fait de son passé n'est jamais tout à fait le même. Il se transforme en fonction du présent dans lequel on évolue et de tout ce qui fait notre identité aujourd'hui. Comme si l'on prenait différents chemins pour remonter le temps. Nous reconstruisons notre passé et le souvenir n'est jamais tout à fait le même lorsque nous en faisons le récit. Comme un cinéaste qui filmerait la même scène sous plusieurs angles, nous sommes capables de reconsidérés les événements passés avec un autre regard, plus ou moins poétique, dramatique ou juste empathique. C'est sans doute ainsi que l'on devient plus ou moins résilient.


"Et pendant qu'elle était là, à marcher en essayant de trouver le bon chemin,

elle le traçait"

Le futur pourrait ressembler à une route qui se sépare en une multitude de chemins. Comme si plus cela s'éloigne du présent, plus les bifurcations se multiplient, créant un réseau arborescent de plus en plus dense, tel l'arbre dont le tronc se ramifie et dont chaque branche se développe autant qu'elle peut.


Et si vous preniez une montgolfière, un avion ou tout simplement si vous vous transformiez en oiseau pour voir votre ligne de temps d'un peu plus haut? Que verriez vous? Quel est l'endroit ou vous auriez envie d'atterrir pour améliorer quelque chose?


Vous avez quelque chose à régler dans votre passé ou vous souhaitez envisager l'avenir de façon plus sereine, offrez vous ce voyage sous hypnose. Il vous révèlera des trésors de ressources personnelles.

Joëlle ANKAOUA


27 vues0 commentaire