La raison du plus fort, est-elle toujours la meilleure ?


On pourrait penser que dans la vie, il vaut mieux être un loup qu'un agneau. Mais, concernant les relations, l'un comme l'autre est plutôt mal barré. Car si l'agneau se fait manger, le loup lui, n'est pas tellement apprécié et manque parfois de relations sincères autour de lui, les autres s'en méfie.




Cœur de loup

Certains loups reconnaissent que leurs grandes gueules n'est qu'un masque, parfois difficile à porter.

La confiance en soi ne va pas de soi

La plupart ont pris l'habitude d'être dur par peur de ne pas être à la hauteur, peur de craquer parce qu'au fond trop sensible, peur de perdre la face, de montrer ses faiblesses.


Le loup montre ses dents bien trop souvent pour inspirer la confiance autour de lui. Il peut inspirer la force mais souvent il inspire la peur. Entrer en relation avec lui ou elle, peut être compliqué.

Mieux vaut ne pas trop le chatouiller, ni le contredire, ni le contrarier car vous verrez alors ses babines se retrousser et vous n’aurez plus qu’à vous soumettre à ses invectives !

Dominant ses interlocuteurs, il lui arrive souvent de juger rapidement ou de ne pas écouter.

Vu sa tendance à l'agressivité, son autorité fait peur.


Conséquences pour les autres : on l'éloigne, on ne lui dit pas tout par crainte de ses réactions, on plie en lui donnant raison mais on n'en pense pas moins... et surtout autrement.


Conséquences pour le loup : il se sent parfois seul, il n'a pas confiance en l'autre . Il préfère montrer les crocs pour être respecté.

II a soif de reconnaissance. Il ne sait pas quoi faire de ses " faiblesses ". Les émotions primaires de tristesse ou de peur restent coincées à l'intérieur. Il se refuse à les accueillir ou à les contacter par peur d'être débordé. Du coup il stresse et somatise souvent.


Il n'a pas confiance en lui au fond, pas du tout! Il refuse de reconnaître ses peurs, ses peines et ses tristesses qui sont en général remplacées par de l'agacement ou de l'agressivité. On lui a tellement appris que,dans la vie, il faut être fort, que certaines émotions ont été rayées de sa carte du monde. Au fond, n'y a t-il pas un agneau caché dans le cœur du loup?


Pour aider les loups :

- Face à un loup, gardez à l'esprit que l'agressivité est le masque de la peur de perdre, d'avoir tort, de montrer une faiblesse. Du coup ne reculez pas, attendez ! il ou elle va se calmer si vous ne faites rien.

- Reconnaissez leur point de vue avant qu'il ne vous morde.

- Puis avancez avec douceur pour ne pas trop l'effrayer (un loup qui a peur pourrait bien vous manger!)


0 vue

©2019 by Psychothérapies Brèves et systémiques, Hypnothérapie. Proudly created with Wix.com